Moulin à huile Alpilles

Moulin à huile Alpilles : La spécialité du moulin Saint-Augustin d’aujourd’hui

L’activité du moulin Saint-Augustin se concentre dans la production d’huile d’olive. Les olives de ce site proviennent des Monts du Vaucluse, de la vallée du Rhône et également du pays de Luberon. Ces multiples origines, associées à la technique de la récolte manuelle, font que toute huile d’olive signée par le moulin Saint-Augustin est tout simplement exceptionnelle. C’est la façon de presser le fruit qui donne le type d’huile, soit le fruité noir, le fruité mûr ou encore le fruité vert. Pour davantage de saveur, qui se veut unique, le moulinier Frédéric associe l’aglandau à la salonenque. (Moulin à huile Alpilles)


Frédéric et le moulin Saint-Augustin : un chemin tout tracé depuis le début : Moulin à huile Alpilles

Le moulin Saint-Augustin s’est dressé à cheval sur la commune de Ménerbes et celle d’Oppède, cela depuis le huitième siècle. La principale activité qui y régnait était la fabrication d’huile d’olive, de vin, de miel et de farine. La commercialisation de ces produits(Moulin à huile Alpilles)  s’est fait essentiellement entre familles de la haute bourgeoisie. Si le moulin a cessé toute activité en 1945, Frédéric et Laure, qui en sont devenus les heureux propriétaires depuis 1980 ont fait en sorte de redonner vie au site, cela depuis 2002. Grâce à cette initiative, le moulin demeure de nouveau en effervescence pour produire cette fois-ci de l’huile d’olive.

L’origine du moulin Saint-Augustin

Frédéric a baigné dans le monde des olives depuis sa plus tendre enfance. Avec sa grand-mère, tous deux partaient pour vivre la merveilleuse aventure qu’offre la récolte d’olives. Avec le temps, le moulinier a évolué dans l’agro-alimentaire, le commerce, le bâtiment, et le milieu pharmaceutique (Moulin à huile Alpilles). Frédéric a combiné tous ces domaines dans lesquels il excelle, en sus de ses connaissances approfondies des productions et des terroirs de Provence et, pour couronner le tout, il a suivi des études dans un lycée agricole. L’on peut dire que c’est le destin qui a lié le personnage et le moulin Saint-Augustin !